JOB NEWS
Economie

Pour améliorer son management la BDL modernise son système informatique 

La Banque de développement locales BDL a annoncé, mardi, dernier la validation de son nouveau système information qui est opérationnelle depuis le 19 mars derniers et permet de faciliter plusieurs tâches pour les banquiers et qui va rehausser son management et ses performances à hauteur des meilleurs standards internationaux. C’est ce qu’à déclaré Mohamed Krim, P-Dg de la BDL. Par Narimane Rezgane

1.21KVues

Ce système permettra au client de bénéficier des mêmes avantages de son agence où il est domicilié pour toutes les agences du pays.

«Cette mutation multidimensionnelle dotera la BDL d’un système d’information qui servira dans l’optimisation des délais de traitement des opérations de la clientèle, ainsi que la croissance des volumes de données dans le temps», a-t-il expliqué.

Avec ce nouveau système, baptisée El-Nasr, (en référence à la fête de la Victoire célébrée le 19 mars), une opération de domiciliation bancaire effectuée dans le cadre du commerce extérieur et qui prenait 24 heures auparavant, peut se faire désormais en 2 heures seulement. Et s’agissant des délais d’octroi d’un crédit passent à 15 jours au lieu de 2 mois avec les anciennes procédures.

Selon M. Krim, ce nouveau système d’information est une solution bancaire «robuste» couvrant l’ensemble des fonctionnalités de la banque, qui se caractérise par une vue globale centrée sur le client, riche d’une prise en charge diligente et flexible des traitements et des opérations.

Concernant l’introduction de la BDL en bourse, le premier responsable de la BDL a affirmé que «la question n’est pas à l’ordre du jour». Mais, il a précisé que la décision relève des pouvoirs publics qui étudient actuellement la possibilité d’introduire le Crédit populaire d’Algérie (CPA).

En ce qui concerne la généralisation du e-paiement, le p-dg de la BDL a annoncé qu’«une nouvelle entité interbancaire sera créée prochainement pour la généralisation de l’utilisation des cartes interbancaires (CIB) ainsi que l’installation des terminaux de paiement électronique (TPE), et cela à l’initiative de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF)».

Par ailleurs M. Krim a annoncé également «la réalisation prochaine d’un contrat avec la Société nationale de leasing, où la BDL aura à sa charge l’aspect financier».

En outre, concernant les crédits octroyés, M. Krim a souligné qu’«à la fin d’exercice 2016, les crédits accordés par la BDL ont attient un montant de 744 milliards de dinars, soit une évolution de 11% par rapport à l’exercice 2015, durant lequel les montant des crédits accordés a atteint 670 milliards de dinars». Tout en ajoutant que «70% du montant des crédits octroyés l’année dernière était destiné à l’investissement».

La BDL a pour ambition de participer activement au développement de l’économie nationale et en particulier à la relance des investissements à l’endroit des PME/PMI tous secteurs confondus, y compris à travers les dispositifs de la micro-entreprise (Ansej, Cnac, Angem).

D’ailleurs, le montant total de crédits accordés par la BDL à la micro-entreprise a atteint 166 milliards de dinars à fin 2016, soit une évolution de 4% par rapport à 2015.

Cette banque, qui compte actuellement 156 agences commerciales, est dotée d’un capital social de 36,8 milliards de dinars. Son chiffre d’affaires en 2016 a atteint 50 milliards de dinars (contre 34,9 en 2015) avec un résultat bénéficiaire de 16,7 milliards de dinars.

JOB NEWS

Laisser un commentaire