JOB NEWS
À la uneDroit social

Santé, les remboursements des médicaments en hausse

Le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Mourad Zemali a présidé ce mardi la cérémonie d’ouverture des travaux de la rencontre entre les médecins conseils de la CNAS et les médecins prescripteurs, sous le thème : « Agissons en parfaite synergie pour un partenariat durable».

580Vues

Noreddine.I 

Prenant la parole lors de cet événement, le ministre a estimé qu’il existe des exagérations dans la prescription des médicaments par les médecins prescripteurs. Ainsi, il a appelé à concentrer les efforts entre les différents acteurs de ce secteur pour une meilleure prise en charge des malade d’une part et pour une pérennité du système de la sécurité sociale.

Dans ce sens, M. Zemali a avancé quelques chiffres « énormes » concernant les dépenses de la CNAS pour les maladies.

Le nombre de malades chroniques est estimé en 2017 à 2 643 060 enregistrant une hausse par rapport à l’année d’avant avec 2 445 888, estime le ministre qui a précisé que les dépenses globales pour ces malades a atteint en 2017, plus de 137 milliards de centimes dont 100 milliards pour les assurés sociaux et 36 milliards pour les ayants droit, contre plus de 101 milliards de centimes en 2017, dont 74 pour les assurés sociaux et plus de 27 milliards de centimes pour les ayants droit.

Tandis que le total des dépenses des prestations durant le premier trimestre de l’année en cours à atteint plus de 51 milliards de centimes. Durant l’année 2017 ce chiffre était estimé à plus de 194 milliards contre plus de 183 milliards de centimes durant l’année 2016.

Quant à la part des dépenses qui revient aux médicaments par rapport à la dépense globale elle était à 64,88% en 2016 puis 64,03% en 2027 et 65% pour le premier trimestre de l’année en cours.

Pour la participation de la CNAS aux budgets des établissements de santé, elle est estimé à 80 milliards de dinars durant l’année en cours contre, enregistrant une hausse significative par rapport à l’année 2017 avec 73 milliards de dinars et 64 milliards de dinars en 2016.

Le bilan statistique de ces mécanismes fait ressortir, en outre, au 30 avril 2018 plus de 73 147 assures visités, dont 7 833 assurés sanctionnés. Les jours non-indemnités sont estimés à 201 104 tandis que les le montant des jours non remboursés a atteint plus de  258 millions de dinars.

La CNAS s’implique 

Elle s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat stratégique avec les professionnels de santé, afin de réguler les dépenses, tout en prenant en charge l’assuré social de façon optimale.

Par ailleurs, la CNAS vise à travers cette rencontre, qui regroupe plus de 200 Médecins prescripteurs du secteur privé et public, d’instaurer une nouvelle approche de collaboration et d’entraide avec les prescripteurs et de créer une passerelle de communication entre les deux parties, afin d’assurer une meilleure prise en charge des assurés sociaux en matière de soins de santé.

Cette journée s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat stratégique avec les professionnels de santé, cette perspective a pour but de réguler les dépenses, tout en en prenant en charge l’assuré social de façon optimale aux meilleurs coûts et assurer la pérennité le système algérien de sécurité sociale aux génération futures.

La CNAS vise à travers cette rencontre d’instaurer une nouvelle approche de collaboration et d’entre-aide avec les prescripteurs et de créer une passerelle de communication entre les deux parties, afin d’assurer une meilleure prise en charge des assurés sociaux en matière de soins de santé.

 

JOB NEWS

Laisser un commentaire