JOB NEWS
À la uneActu emploi

Laghouat, les associations dénoncent le favoritisme dans le recrutement

De nombreuses associations de la wilaya de Laghouat dénoncent les dépassements enregistrés dans le recrutement récent à l’Institut national de formation du personnel de l’éducation INFPE de la wilaya de Laghouat ,Cheikh Hocine Zahia.

226Vues

Rédaction Nationale

Dans une lettre adressée au directeur général de la Fonction publique, ces association réclament l’ouverture d’une enquête sur ce recrutement qui n’a guère respecté ni les procédures en vigueur ni les résultats des candidats admis affichés.

«Ces dépassements ont été faits en connivence avec l’inspection de la Fonction publique, qui n’a pas joué son rôle. Par contre, certains fonctionnaires ont exercé des pressions pour favoriser le recrutement de personnes qui leur sont proches», s’indigne le mouvement associatif local.

Selon ces associations, les responsables de INFPE ont procédé a  la manipulation et la modification dans des procès-verbaux, et même au  changement de manière illégale les affectations. «L’une des gagnantes, qui est proche d’une fonctionnaire travaillant à l’inspection de la Fonction publique de Laghouat, avait déposé son dossier pour postuler au poste d’administrateur, mais une fois les résultats affichés, cette dernière a été admise au poste d’attachée d’administration !»,  peut-on lire dans cette correspondance.

Enfin, ils réclament l’ouverture d’une enquête sur ce recrutement qui n’a guère respecté ni les procédures en vigueur ni les résultats des candidats admis affichés. «Nous dénonçons l’attitude de cet institut, caractérisé par les inégalités dans l’embauche… L’opération de recrutement est entourée de favoritisme…, nous exigeons des pouvoirs publics l’ouverture d’une enquête», insistent ces associations dans leur correspondance.

JOB NEWS

Laisser un commentaire