JOB NEWS
À la uneDroit social

CNAS-Alger, Baisse du nombre des certificats médicaux d’arrêt de travail en 2018

Les services de l'Agence de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) d'Alger ont enregistré, lors du premier semestre de 2017, plus de 83.000 certificats médicaux d'arrêt de travail, tandis que leur chiffre a baissé, lors de la même période de 2018, pour atteindre 70.000 certificats.

570Vues

Par Ania.L

En effet, grâce au contrôle strict des certificats médicaux de complaisance (illégaux), le nombre des certificats médicaux relatifs aux arrêts de travail a atteint en 2017 plus de 83.000 certificats contre 70.000 certificats en 2018, soit un recul de 2%, grâce au contrôle strict, par les services de la CNAS, des certificats médicaux de complaisance (illégaux), a déclaré le directeur de l’Agence CNAS d’Alger, Mahfoud Driss.

Il a rappelé que le contrôle strict de ce type de certificats s’effectuait conformément aux orientations du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Sécurité Sociale, Mourad Zemali, et du Directeur général de la CNAS visant à mettre fin aux certificats de complaisance qui occasionnent de grandes pertes au trésor public.

Concernant la carte chifa, M. Driss a révélé que plus de 3800 cartes chifa avaient été gelées durant le premier semestre de 2018 dans la wilaya d’Alger dont 2600 avaient été réactivées (après régularisation de la situation des concernés), tandis que 1500 cartes chifa demeurent gelées actuellement.

Enfin, M. Driss a fait savoir que l’Agence CNAS d’Alger organisera à partir du 21 octobre une campagne de sensibilisation et des portes ouvertes au profit des étudiants des universités d’Alger, de Bouzareah et de Bab Ezzouar, pour les informer sur leurs droits et devoirs envers la CNAS. Lors de cette campagne, il sera procédé à la remise des 28.000 cartes restantes à leurs titulaires, outre la sensibilisation des nouveaux étudiants à leurs droits et devoirs en matière d’assurance sociale, ainsi que la confection et la remise de leurs cartes chifa.

 

JOB NEWS

Laisser un commentaire