JOB NEWS
À la uneActu emploi

Emploi, Une application intelligente pour la répartition « équitable et transparente » des postes d’emploi au Sud

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a annoncé lancement prochainement  d'une application intelligente garantissant la répartition "équitable et transparente" des postes d'emploi  dans les régions du Grand sud.

84Vues

Rédaction Nationale

Le ministère du Travail a élaboré une stratégie d’emploi propre à la région du sud du pays dans le but traité scientifiquement le problème du chômage. A cet effet ce dernier s’apprête  au   » lancement prochainement  d’une application intelligente au niveau des Agences nationales de l’Emploi (ANEM) garantissant la répartition équitable et transparente des postes d’emploi », a précisé le ministre lors du Forum de la chaine I de la Radio nationale.

L’invité de la Radio a indiqué, dans ce cadre, que « des contacts existent entre son département et le ministère de l’Energie ainsi qu’avec d’autres secteurs offrant des postes de travail en vue de consacrer le taux le plus important aux enfants du Sud », appelant les jeunes de la région à « suivre des formations pour créer des micro-entreprises, notamment dans le secteur de l’agriculture ».

Rappelant que le Grand sud a bénéficié de 31.500 postes de travail durant les neuf premiers mois de 2018 et du financement de 556 projets de micro-entreprises », il a mis en avant « les avantages importants accordés par l’Etat aux jeunes investisseurs dans ces régions, citant l’exonération fiscale durant 10 années ».

Evoquant la question du chômage, le ministre a avancé « le taux de 11,1% en avril 2018, selon les données de l’Office national des statistiques (ONS) qui se base sur les normes de l’Organisation internationale du Travail (OIT) », affirmant que « ce chiffre ne reflète pas la réalité d’après les statistiques de l’ANEM ».

Affirmant que la promotion de l’emploi et la lutte contre le chômage « demeurent des priorités pour le Gouvernement », le ministre a relevé « une baisse du taux de chômage par rapport à l’année passée (11,7%), soulignant un recul chez les hommes de « 10,1% en 2017 à 9% en 2018 et de 20,5% à 19,5% chez les femmes ».

Le ministre a expliqué que le Gouvernement « mise sur l’initiative des jeunes à travers la création de micro-entreprises comme meilleur moyen pour lutter contre le chômage », ajoutant que le marché de travail « accueille annuellement près d’un demi million de diplômés universitaires et centres de formation professionnelle contre 400.000 placements classiques ou via les dispositifs d’aide ».

A  ce propos, le ministre a démenti tout gel d’activités dans le cadre d’aide à l’emploi, affirmant que le ministère du Travail « n’a pas gelé les activités d’investissement mais orienté simplement les jeunes vers les créneaux non saturés ».

Il a fait évoqué, dans ce sens, « le recensement des capacités de chaque région pour mettre en valeur ses richesses en assurant une formation supplémentaire aux jeunes pour la création des micro-entreprises dans les créneaux disponibles dans chaque région ».

 

JOB NEWS

Laisser un commentaire